[Aller au menu]

Bals publics et scènes festives

 

DJ Set sur le Carreau des Halles

- Mercredi 26 : Podium Mix Live
- Jeudi 27 : DJ Bobkat / M Yossi
- Vendredi 28 : DJ Bobkat / M Yossi
- Samedi 29 : Podium Mix Live
- Dimanche 30 : DJ Steef Line Sono

Bal public sur la Place de la Liberté

Mercredi 26 : Pick Up 
Pick up est un groupe de musiciens expérimentés et chevronnés. Programme festif, 100% dansant et varié, allant de la variété française aux groupes rock les plus branchés, en passant par les tubes dance du moment.

Jeudi 27 : Arpège
Arpège est un orchestre variété/rock afin d’enflammer les soirées dansantes, bals et autres animations. Pour ses premières Fêtes de Bayonne, venez danser sur la Place de la Liberté pour l’ouverture des Fêtes.

Vendredi 28 : Samain
Un répertoire musical qui allie les traditionnels fandangos ou autre carnaval de Lanz aux chansons internationales du moment, en passant par les compositions les plus festives. 

Samedi 29 : Xitoak
Avec Jejé, Patxi, Antton, Steph, Eric, Tcheub, Zanini et Goiko, les Xitoak sont prêts à vous faire danser sur des classiques du rock Basque. Le spectacle est garanti !

Dimanche 30 : Patcha Mama
Le groupe produit des performances incontestablement festives par le biais de son répertoire musical très coloré: cela passe par les incontournables tubes radio, mais aussi un subtil mélange de reggae, ska, de rock basque et international, quelques touches de musiques électro, le tout agrémenté d'une touche personnelle dans une ambiance électrique !

Scènes festives

Dans le cadre des Fêtes de Bayonne 2017, des scènes festives sont programmés tous les jours sur la Place Paul-Bert, de quoi ravir les mélomanes ainsi que les amoureux de la musique festive.

 

Vers le haut

Sur la place Paul-Bert 
 

Mercredi 26 : Celtas Cortos

Groupe de musique rock avec des influences celtiques chantant en espagnol et formé à Valladolid en 1986. Il est composé de huit membres, dont la moitié jouait auparavant dans le groupe Almenara. Le nom du groupe vient d'une marque de cigarettes espagnoles. Aujourd'hui, les influences musicales des Celtas Cortos sont plus variées : rock, ska, musiques aux accents de l'Amérique latine, même si les influences celtiques demeurent, autant dans les mélodies que dans les instruments utilisés (violon, flûte traversière, flûte irlandaise) +  DJ set avec DJ Bobkat/Mc Yossi

Jeudi 27 :  Ceux qui marchent debout
Groupe de heavy funk français utilisant des instruments de fanfare.Créé en 1992 par Superclark, producteur de Malka Family et fondateur de Patate Records, Bart et Androuze, tromboniste et trompettiste de La Marabunta, le groupe se nomme initialement Les Fils de Crao et se produit principalement dans les bars de la région parisienne. Pour cause d'homonymie, ils changent de nom et deviennent « Ceux qui marchent debout ».. + DJ set avec Podium mix live

Vendredi 28 : Muyayo Rif
Muyayo Rif est un groupe créé en 2000 à Barcelone. Le groupe mélange les rythmes urbains comme le punk, ska, reggae, latin ou rock puis transforme son projet en 2007, professionnalisant son style pour obtenir un son unique et prendre une direction différente.  + DJ set - mix special feria avec DJ Peio et DJ Jean-Mi

Samedi 29 : 9 Son
Avec sept ans de parcours musical et presque 400 concerts, 9SON est né en 2010 après un voyage à Cuba, où ils ont découvert la musique de l’île qui finalement a marqué son style. Ils l’ont mélangée avec la rumba catalane pour faire surgir sa propre sonorité. Leur musique est faite donc d’une fusion joyeuse de rythmes latins. Aujourd’hui le groupe compte 8 musiciens. 9SON s’inscrit dans la grande lignée des groupes métissés estampillés « Barcelona Sound ». +  DJ set - mix special feria avec DJ Peio et DJ Jean-Mi

Dimanche 30 : Roots System
Root System est né un beau jour de printemps 1999 au Pays Basque, de l'union de 8 musiciens amoureux de musiques jamaïquaines (calypso, reggae, rocksteady, ska, dub, etc...). + DJ set - mix special feria avec DJ Peio et DJ Jean-Mi

Vers le haut

Scène festive au pied de l'hôtel de ville

Crédit photo : Mathieu Prat

Scène festive place de la Liberté

Crédit photo : Mathieu Prat