[Aller au menu]

Lexique des Fêtes

Lexique des Fêtes

 

Aubade au Roi Léon : une formation musicale d'exception s'offre aux oreilles encore endormies du Roi Léon.

Banda : formation musicale animant dans les rues les fêtes du Grand Sud-Ouest.

Banda Best Of : trois bandas proposent leurs trois meilleurs morceaux avant un final "en fanfare".

Bayonne Festi-Match : le rugby à l'honneur.

Bodegas : bars en plein air ou en caves avec musiques festives.

Cinta : écharpe rouge traditionnelle faisant partie de la tenue du festayre et s'accrochant autour de la taille.

Concerts (A)typiques : de nouveaux horizons à la musique traditionnelle.

Corso lumineux : défilé de chars décorés, qui attire plus de 350 000 personnes.

Encierro txiki : réplique miniature des courses de toros dans le rues de Pampelune. Ces coureurs-là ont entre six et douze ans et parcourent les rues de Bayonne poursuivis par des « toros » en carton.

Feria ≠ Fêtes

Feria : est une fête locale annuelle, en Espagne et dans le sud de la France, caractérisée par des corridas, des lâchers de taureaux dans les rues, des bodegas et des bandas. En France, le mot a souvent été utilisé pour nommer un cycle de courses de taureaux. Le Sud-Ouest, plus hispanisant que le Sud-Est, a très rapidement confondu feria taurine et fête.

Festayre : fêtard en gascon. Dans le jargon local, participants des fêtes populaires de la région.

Fêtes : période festive du mercredi au dimanche. Tout ce qu'il y a de meilleur dans la tradition basco-gasconne y est représenté : pelote, musiques et danses , courses de vachettes (dont une fictive pour les enfants), défilés de chars, bandas, concerts, bals, toros de fuego, feux d'artifices ...

Foulée du Festayre : course pédestre.

Jazz Spirit : quatre-vingt dix minutes de swing.

Kantaldia Bestetan : les "grands noms" de la chanson et de la musique basques.

Karrikaldi : en basque, signifie « autour de la rue ». Il s'agit de chants et danses traditionnels basques.

Mascleta  : pyrotechnie aux "accents du sud".

Musikaldia : récital de musique traditionnelle basque.

Paquito chocolatero : oeuvre musicale espagnole que les bandas du Sud de la France jouent lors des férias et des fêtes, accompagnant les gens qui s'assoient par terre en imitant des rameurs d'aviron.

Peñas : signifie, entre autre, en espagnol un « groupe d'amis ». A Bayonne et dans le sud de la France, ce terme désigne toute société festive et amicale ayant pignon sur rue, englobant même son local ou siège social. A l'occasion des fêtes de Bayonne, les festayres initiés s'y retrouvent entre amis. Près de 3000 personnes sont membre d'une peña à Bayonne.

Polyphonies basques : deux ensembles vocaux font entendre "le meilleur" du répertoire basque.

Réveil du Roi Léon : cérémonial cocasse du "réveil" de sa Majesté.

Tamborrada enfantine : le jeudi des fêtes, une cinquantaine d'enfants jouent des airs festifs sur des tambours en bois et en peau. C'est l'alternance de ces sons qui font la particularité d'une tamborrada. Celle de Bayonne est assez récente : elle a été crée en 1996 par l'associatin Besteak, à l'image de sa soeur aînée de Saint-Sébastien, née en 1860.

Votz de Hestas : les "grands noms" de la chanson et de la musique occitanes.

Yoga des Fêtes : une vraie séance de yoga accessible à tous.

Vers le haut